Je, Tu, UL N°140 « Le MEDEF nous pisse dessus, les médias disent qu’il pleut…»

 

 

Image

Les brèves de l’UL CGT de Montreuil, 24, rue de Paris

 

 

Je, Tu, UL…

 

N°140 Fin Septembre 2013

« Le MEDEF nous pisse dessus, les médias disent qu’il pleut…»

 

 

 

 

 

LES TERRITORIAUX PRENNENT DU GRADE : 1, place Jean Jaurès – C’est en Mairie de Montreuil, ce 19 septembre, que la négociation entamée il y a 2 ans sur les avancements de grade a pu aboutir à la signature unanime des organisations syndicales – dont la CGT, majoritaire – d’un protocole destiné à « booster » les déroulements de carrière, notamment ceux des agents de la catégorie C… les plus nombreux et les plus mal payés. Dès 2013, 38 agents en bénéficieront, avec pour les autres, un calendrier échelonné jusqu’en 2015 (au lieu de 2017, proposition initiale de la Municipalité).

 

 

 

 

SARA…PORTE : 1, avenue Salvador Allende – SARA FERMETURES expérimente une variante du plombier polonais, avec cette fois des installateurs portugais. Aucune déclaration en France, des bulletins de paie vierges de toute cotisation à la sécurité sociale ! Aidé par la CGT, notre camarade David SOUZA DOS SANTOS vient d’obtenir sa réintégration après avoir été congédié pour accident du travail… et la promesse d’un justificatif pour ses congés payés. Suggestion pour le financement des retraites : le travail dissimulé, c’est 60 milliards d’euros en moins !

 

 

USAGES CONTRE USURE : 22-24, rue de Lagny – Dans la foulée de la dénonciation des usages et accords d’entreprise, la direction de l’URSSAF entend à présent équilibrer la surcharge de travail en l’étalant sur les congés et autres « temps morts ». La CGT, qui n’entend pas se laisser intimider par cette provocation, appelle mardi 24 à une journée de grève pour la reconquête des usages, accords et protocoles. Une opération de recouvrement que les agents espèrent bien voir aboutir !

 

 

 

RENAULT RETAIL RETOQUÉ : 57-63, rue Armand Carrel – Le garage RENAULT RETAIL avait licencié l’un de ses commerciaux, notre camarade Fabrice DROSSART, pour cause d’un nombre de ventes jugé insuffisant, lui faisant payer en quelque sorte la crise de l’automobile et la baisse des immatriculations. Une situation qui ne pouvait lui être imputée, a jugé le Conseil de Prud’hommes de Bobigny, qui condamne RENAULT RETAIL à lui verser 11 256 euros pour licenciement sans cause réelle et sérieuse.

 

 

LA RENTRÉE QUE NOUS PEILLON : 58, avenue Faidherbe – Le lycée Eugénie Cotton, comme de nombreux établissements scolaires de Montreuil, était en grève le 19 pour le respect des horaires réglementaires et des dotations en personnel permettant l’application du seuil de 20 élèves par classe. Venus de toute l’Académie de Créteil à l’appel de la CGT Educ’Action, de la FSU, SUD et CNT, 2000 d’entre eux ont manifesté en direction du Ministère de l’Education Nationale.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s