Je, Tu, UL…N°141

 

Image

Les brèves de l’UL CGT de Montreuil, 24, rue de Paris

Je, Tu, UL…

« Changer le pansement ou penser le changement ?»

 

L’URSSAF S’ÉCHAUFFE : 22-24, rue de Lagny – 1096 grévistes (soit 60% des présents) étaient mobilisés le 24 septembre contre la dénonciation des usages et accords collectifs par la direction de l’URSSAF Ile-de-France. Une grève active, avec manif jusqu’à l’ACOSS, interpellation des directions et interruption du Conseil d’Administration. L’ampleur de la mobilisation (à laquelle se sont joints les adhérents CFDT déçus de l’absence de leur syndicat) a contraint la direction à quelques promesses « d’évolutions » : lesquelles ? interroge la CGT, qui menace de remettre le couvert en octobre.

DU BUZZ AU PSCHITT : 1, place Jean Jaurès – La Mairie avait sollicité, il y a 2 ans, la Chambre régionale des Comptes pour accréditer ses accusations de « malversations » contre le Comité des Œuvres Sociales et pour justifier, du même coup, la diminution de la moitié de la subvention à ce C.E. des territoriaux. Le rapport de la CRC vient de paraître : pas un sou ne manque et les 8 recommandations sont déjà mises en œuvre. Par contre, la subvention conditionnelle de 0,2% que la Municipalité aurait dû verser au COS, sera bloquée en 2013 par Madame la Maire.

LP ART VEUT SA PART : 274, rue de Rosny – Chez le transporteur LP ART, la négociation annuelle sur les salaires est dans l’impasse, le patron n’ayant à proposer qu’une « prime exceptionnelle de 350 euros bruts… en raison de la bonne activité de l’année ». Soit l’équivalent de 1 sandwich par semaine, a calculé la CGT, qui consulte les syndiqués pour déterminer la réponse appropriée au diktat patronal : à suivre donc !

DIRECTEUR GRILLÉ : 14, rue de La Beaune – Chez TELELINGUA, la transposition de la convention collective de la traduction fait l’objet d’une négociation grille contre grille, pour situer chaque coefficient. Histoire de tirer tous les niveaux vers le bas, le directeur général a eu la riche idée de se positionner en haut des grilles, pour mieux borner les possibilités d’évolution de carrière. La CGT rappelle que son mandat d’employeur devrait plutôt le situer hors la grille.

BOUFFÉE D’AIR PRUD’HOMALE : 63 bis, rue Ernest Savart – Nouvelle condamnation le 26 septembre pour la société OXYGENE 93 qui devra payer 12 000 euros à Yvette NSIAMUNDELE, auxiliaire de vie poussée à la démission. Le 4 octobre, ce sera le tour de notre camarade Annick MATONDO de faire condamner, pour la 3ème fois, OXYGENE 93 aux Prud’hommes. Avant la fin de l’année, elles seront une dizaine à avoir effectué la même démarche. OXYGENE 93 devrait peut-être songer à prendre un abonnement…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s