Je, Tu, UL… N° 143 « Nos retraites valent mieux que leurs profits ! »

Image

LE CHI REFUSE QU’ON LUI REFILE LE BÉBÉ : 56, boulevard de La Boissière – La CGT de l’HÔPITAL ANDRE GREGOIRE s’insurge contre le projet de transfert de la Maternité des Lilas dans les locaux du CHI avec, à la clé, la remise en cause des prestations hospitalières et du planning familial. Rien d’égoïste dans ce refus : la CGT exige avec le personnel de la Maternité des Lilas, une table ronde avec l’ARS prenant en compte le projet alternatif de refinancement en appui sur la Région, l’IRCANTEC et la BPI.

A FOND L’AFUL : 263, rue de Paris – L’Association Foncière Urbaine Libre (AFUL) qui gère le complexe du siège de la CGT, aura eu mal au syndicalisme ce 8 octobre. La direction avait en effet décidé d’assigner le syndicat CGT au Tribunal d’Instance, pour contester le changement de délégué syndical, notre camarade Frédéric AUVRAY ayant demandé son remplacement sur ce mandat. Face à cette situation incongrue, la CGT avait aussitôt appelé le personnel à la grève, en solidarité avec Eric DUVAL, le nouveau délégué syndical : la direction a finalement dû remballer sa contestation et Eric aura ainsi connu son baptême du feu !

LTA MÉDICAL SE SOIGNE : 155, rue de Rosny – LTA aura connu sa première grève le lundi 7 octobre, en riposte à la tentative de l’employeur de modifier unilatéralement les horaires de la pause-déjeuner. Il est vrai que la représentativité du personnel est inexistante dans l’entreprise, aucune élection n’ayant jamais été convoquée : La CGT entend y remédier au plus tôt, avec la demande de notre camarade Sok San NGET, qui réclame en outre le paiement des heures de grève et l’ouverture immédiate de négociations sur les plannings. A défaut, l’idée d’une deuxième grève pourrait couver.

SUR LA ROUTE DU SYNDICAT : 155, rue de Rosny – C’est FASTROAD, entreprise montreuilloise de transports adaptés (et voisine de LTA) qui découvre le syndicalisme, avec de prochaines élections professionnelles. Samedi 12 octobre, les 4 premières adhésions à la CGT ont accompagné la mise en place du cahier de revendications dans cette entreprise qui se targue d’une croissance annuelle de 125% et compte une majorité de travailleurs handicapés. Notre camarade Dany PELACHAUD représentera la section syndicale.

ORDONNANCE PROVIDENTIELLE : 24, avenue Gabriel Péri – LA PROVIDENCE A DOMICILE exerce sous la franchise TOUT A DOM, dans le secteur de l’aide à domicile, dans des conditions bien peu providentielles pour son personnel. Marie-Ségolène FOFANA avait ainsi été licenciée pour inaptitude physique en avril dernier, sans que son employeur lui règle ses salaires. Une ordonnance de Référé Prud’homal est venu y mettre bon ordre en condamnant l’entreprise à lui verser une provision de 1800 euros.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s