Je, Tu, UL N°169 « Identité : Salarié-e de souche ! »

Image

– Tous les jours: accueil des soutiens à la grève d’El-Baraka, 217 rue de Paris (M° Robespierre) de 11h00 à 23h00.

– Lundi 16 juin : Mobilisation contre l’agrément de la Convention UNEDIC. Précaires, intermittents ou futurs chômeurs ont rendez-vous à 14h00, place du Palais Royal à Paris.

– Jeudi 26 juin: Journée nationale d’action interprofessionnelle avec grèves et manifestations contre le Pacte de Responsabilité.

– Samedi 28 juin: A 14h00 au métro Luxembourg, départ de la marche des fiertés avec le char de la CGT, contre les discriminations de genre.

—————————————————————————

EL BARAKA EN GRÈVE : 217, rue de Paris – Le restaurant oriental « El Baraka » connaît sa première grève, lancée le 11 juin par 3 salariés qui réclamaient en vain, depuis des années, à être déclarés, à cotiser, à être régularisés. Grève efficace puisque dès le lendemain, ils étaient enregistrés (enfin !) à l’URSSAF et recevaient chacun 8 bulletins de salaire, d’octobre 2013 à mai 2014. Le restaurant a donc été débloqué par les grévistes qui continuent néanmoins à l’occuper et à user de leur droit de grève jusqu’à la délivrance par la préfecture des récépissés les autorisant à travailler… autrement qu’au « noir ». Pour soutenir financièrement la grève : sur place ou à l’UL-CGT en précisant « soutien aux grévistes d’El Baraka ».

LE P.A. DE L’AFPA, C’EST PAS POUR POUVOIR D’ACHAT: 13, place du Général de Gaulle – Au lendemain des élections au siège de l’AFPA, marquées par le progrès de la CGT (36,4%) devant la CFDT et la CGC (FO et SUD perdent la représentativité à Montreuil), la direction qui se targue de « bons résultats » au 1er trimestre 2014, propose en NAO un « principe du gel des rémunérations », provoquant un front uni des organisations syndicales qui, ensemble, réclament une augmentation de 70 euros rétroactive depuis janvier, sur la partie du salaire uniforme. A suivre…

PRIX DE GROS POUR MONOPRIX : 19, avenue de La Résistance – La CGT qui avait constaté 1610 infractions de l’UES MONOPRIX à l’interdiction du travail après 21 heures, vient de faire condamner l’enseigne à une astreinte de 500 000 euros. Bien moins que réclamé, mais suffisamment pour sanctionner un groupe qui s’appuyait sur un accord de 2006 signé par la CFDT, FO et la CFTC, auquel la CGT majoritaire s’était opposé et que la Cour d’Appel devait annuler sous astreinte. Sur son site, le magasin de Montreuil affiche désormais « ouvert de 8h30 à 21h00 » : pas une minute de plus !

RESEARCH FRUCTUEUSE : 3, rue Henri Rol Tanguy – Chez GN RESEARCH, filiale marketing du groupe Téléperformance, la CGT s’est retrouvée après un mandat de carence. Nos camarades Félix BELLEAU et Rébecca DUVENTRU seront candidats pour la délégation unique du personnel, dont le 1er tour est fixé au 19 de ce mois. On leur souhaite bonne chance !

APPELEZ UNE AMBULANCE ! : 4, rue des Groseillers – Les AMBULANCES LILAS VALERIE JMS avaient licencié pour inaptitude notre camarade Sébastien TORRECILLAS avec un solde de tout compte de 8379 euros pour un chèque de 1000 euros, soit une différence de 7379 euros que l’employeur recalculait à 5379 ! Curieuse soustraction qui conduisait les ambulances, ce vendredi 13 juin, devant le Conseil de Prud’hommes : refusant toute communication ou explication, le représentant de l’employeur persistera à ne rien vouloir régler… tout en reconnaissant les sommes dues.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s