Je, Tu, Ul N° 203 « « JUNKER, bankster, va prendre la dette dans tes paradis fiscaux !  » 

ulcgt
Pour estival qu’il soit, le 203ème “Je, Tu, UL” n’oublie pas les agendas, avec:
– Jeudi 2 juillet:  à 11h30, RV unitaire CGT, CFDT, FO, FSU, CFTC et CFE/CGC sur le parvis de la Préfecture de Bobigny pour la défense de la Bourse du Travail du Blanc-Mesnil
– Jeudi 2 juillet toujours: à 16h00, au 263 rue de Paris à Montreuil, départ et lancement médiatique de la Caravane CGT des saisonniers pour des droits toute l’année.
Bonnes vacances à celles et ceux qui nous quittent!
——————————————————————-
L’HÔPITAL BRISE LE SILENCE : 56, boulevard de La Boissière – Au CHI ANDRE GREGOIRE, le syndicat CGT dénonce le silence de la direction sur le « plan de retour à l’équilibre financier » et dévoile les conséquences du projet GHT (Groupement Hospitalier du Territoire). En clair : suppression d’une centaine d’emplois dont 20 sur l’hôtellerie, fermeture d’une demi-aile de chirurgie le week-end, non-remplacement de 32 praticiens de plus de 60 ans et allègement des remplacements. Le 25 juin, l’appel à la grève aura ainsi servi de révélateur des menaces pesant sur l’hôpital.

DÉREMBOURSER LA DETTE ? : 9, rue François Debergue – L’UL-CGT et ATTAC avaient invité les Montreuillois-e-s à débattre des moyens de résister à la dette publique, utilisée comme punition en Grèce par la troïka, et en France dans les hôpitaux par les ARS. 200 personnes ont répondu à l’initiative organisée ce 23 juin à « La Parole Errante » avec Patrick SAURIN pour la Commission d’audit de la dette grecque et Alexis BRONES pour la CGT-Santé : de nombreux acteurs des luttes sont ensuite intervenus pour témoigner des résistances aux politiques austéritaires.

UNE A.G. POUR AGIR : Place Jean Jaurès – En MAIRIE, ce sont les 3 syndicats CGT, FSU et FO qui appelaient mardi 23 juin à une Assemblée Générale du personnel à l’Hôtel de Ville. 400 à 500 territoriaux étaient présents pour sortir de la « déprime » engendrée par la baisse des moyens humains et matériels dans la quasi-totalité des services. Dénonçant, au-delà des coupes budgétaires imposées par l’Etat, un « dialogue social qui patine », l’AG a mandaté les organisations syndicales pour interpeler le maire et préparer la mobilisation pour la rentrée.

LES GARDIENS GARDENT LEURS DROITS : 9, avenue de La Résistance – L’OPH MONTREUILLOIS ne subira pas le Décret de 2012 qui, au 1er septembre 2015, devait obliger les gardiens HLM à payer leurs charges locatives ou à quitter leur logement de fonction. Mobilisés les 5 mai et 2 juin derniers contre ce texte, les gardiens d’immeuble obtiennent le 22 juin la garantie du maintien de l’ancien régime des concessions de logements « pour nécessité absolue de service », à l’occasion d’une rencontre avec le cabinet du Premier Ministre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s