Le Maire montre une nouvelle fois que c’est lui qui refuse le dialogue !

L’intersyndicale qui soutient et accompagne le personnel dans ses légitimes revendications n’a pas ménagé ses efforts pour que cette situation de blocage puisse déboucher sur une reprise de dialogue!
Contrairement à ce qui est dit, écrit et laissé croire,  l’intersyndicale a formulé à plusieurs reprises des propositions de rencontre. Contrairement à l’un de ses engagements de campagne, le Maire ne veut pas rencontrer son personnel et souhaite l’exclure des négociations pour ne parler qu’aux organisations syndicales. Ce n’est pas le mandat que nous a confié et renouvelé le personnel en Assemblée générale.
Suite au report du CM du 1er juin, obtenu en maintenant fermement notre volonté de voir retirées de son ordre du jour des délibérations que nous refusons, dans une recherche de reprise de dialogue, nous nous sommes adressés au Maire hier, jeudi 9 juin, dans la matinée, afin de lui proposer une rencontre avec l’intersyndicale accompagnée de 5 représentants maximum de chacune des directions.
Voici le mail que nous avons adressé :

fwd-demande-de-rendezvous-de-lintersyndicale5-5-2016-399

Hélas, c’était sans compter sur l’intransigeance et la tenace volonté de cette municipalité de passer en force et de balayer d’un revers de manche le dialogue et le progrès social!

Patrice Bessac nous a signifié avec mépris son refus de dialoguer en annonçant quelques heures après notre mail la date du prochain CM, qui aura lieu à 21h (!! ) ainsi que le maintien à l’ordre du jour des trois mesures qui mettent tant en colère aujourd’hui les personnels de la ville, soutenus par les enseignants, les parents d’élèves et une partie de la population ainsi que par des organisations politiques de sa majorité!

Et cela, en même temps qu’il fait de grands discours contre le gouvernement, de belles déclarations pour expliquer,  main sur le coeur, son refus de recevoir le ministre  Macron à Montreuil, à la veille d’une célébration  du Front Populaire et de ses belles victoires pour le peuple.
Cette attitude est inacceptable !
Ni cet acharnement brutal, ni les jeux de posture ne nous feront reculer!
  • Nous renouvelons notre proposition de rencontrer le maire ;
  • Nous demandons le retrait des délibérations visant à supprimer primes d’installation, congés de préretraite, et à diminuer la subvention du COS ;
  • Nous demandons le respect des instances paritaires ;
  • Nous demandons à l’ensemble des élus de la majorité d’écouter enfin le personnel et de voter contre ces mesures si elles ne sont pas retirées!
Et nous donnons d’ores et déjà rendez-vous au personnel communal, au plus tard, le 15 juin, 21 h en salle du Conseil !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s