Montreuil : L’APE dépose un préavis de grève

Lettre aux familles et agents communaux

Depuis 2013, les agents municipaux du Pôle Accueil Prestation à l’Enfant (APE) alertent sur leurs conditions de travail et la qualité du service public. En 2014, la municipalité actuelle prenait la tête des affaires avec son lot de promesses et d’espoirs en matière d’éducation. Hélas, la dégradation s’est installée au lieu de se résorber et les revendications restent toujours d’une urgence criante.

Pourtant, malgré une surcharge de travail croissante liée à une désorganisation constante, les agents de l’APE ont continué, avec courage et ténacité, à répondre aux évolutions du service :
– Mise en place de 6 nouveaux logiciels en 2 ans
– Réforme des rythmes scolaires avec toutes les conséquences que cela implique notamment
l’arrivée des tablettes et l’obsession de la dématérialisation
– Mise en place du nouveau quotient familial
– Préparation d’un déménagement colossal pour 2018

Dans ces conditions, et au nom du service public, les agents de l’APE ont tout fait pour absorber le travail des postes non pourvus et maintenir un travail de qualité digne de ce nom. Mais ils/elles n’en peuvent plus d’attendre une réorganisation qui à ce jour n’a abouti que pour le haut de l’organigramme.

Les conséquences sont déjà là : les agents sont affectés par si peu de considération, leur santé physique et mentale s’abîme.

Depuis plusieurs mois, les agents de l’APE ont tout tenté pour entamer un dialogue avec la municipalité :
– Alertes auprès du Comité Technique et du Comité d’Hygiène de Santé et Conditions de Travail (CHSCT) sur les dangers et risques encourus par les agents
– Rédaction de plusieurs courriers à la municipalité
– Saisines de la médecine du travail, individuellement et collectivement

Le directeur général des services leur répond : « step by step»…
… De quoi parle t-il, quand à ce jour rien ne se concrétise pour les agents : pas d’organisation de travail claire, pas de considération pour les agents ni pour les familles !
… De quoi parle t-il, quand les agents de l’espace d’accueil de l’APE n’ont même plus la possibilité de se rendre aux toilettes en ces temps de grande affluence !

Pour toutes ces raisons, les agents déposent un préavis de grève reconductible à compter du mardi 5 septembre 2017.

Avec le soutien de la CGT, ils/elles exigent :
1. La présentation immédiate du nouvel organigramme de la direction de l’Education et des fiches de mission des agents suite au travail de réflexion des différents groupes.
2. La réalisation d’un projet de service afin de donner du sens au travail de chacun.
3. La fixation d’un calendrier d’échéance sur l’évolution des missions liée au projet de déménagement des services municipaux à la tour Altais.
4. La mise en oeuvre immédiate d’un cadre structurant avec des méthodes de travail facilitant la communication avec les agents et la cohérence de leurs actions.
5. Le remplacement des postes vacants immédiatement

Ces revendications légitimes doivent obtenir des réponses immédiates dans l’intérêt des familles et du
service public qui doit leur être rendu. Si l’énorme campagne de communication municipale actuelle affirme que « l’éducation est une priorité à Montreuil », la municipalité semble oublier que les agents de l’APE en sont les chevilles ouvrières indispensables !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s